Café bio et non bio : tout ce qu’il faut savoir

Chaque année, plusieurs centaines de milliards de tasses de café sont bues à travers le monde. Le café fait partie des boissons les plus consommées de nos jours. Les investisseurs accourent en grand nombre pour investir dans ce commerce qui semble très rentable. Une importante part des échanges entre pays du Nord et pays du Sud est basée sur ce produit. Le café est importé un peu partout sur et entre les continents. On ne connaissait que le café conventionnel avant que le bio n’apparaisse avec ses nombreux avantages. Pourtant, les gens optent de plus en plus pour le café bio au détriment du café non bio. Quelles sont les différences entre ces deux types de café et qu’est-ce qui fait du café biologique un produit si prisé ? Sa consommation occasionne-t-elle des inconvénients ? Découvrez davantage d’informations dans cet article.

Qu’est-ce qui distingue le café conventionnel du café biologique ?

Le café est bien une boisson universelle. Cependant, les deux offres présentes sur le marché n’ont rien en commun. Le café non bio est l’ancêtre du café biologique qui n’est apparu qu’il y a quelques années.

Le mode de production

La principale différence entre ces deux produits réside dans le mode de production. La culture biologique du café demande des procédés spécifiques. Il s’agit de pratiques agricoles qui visent essentiellement à respecter l’équilibre écologique. Cette mode de production prône la protection et la conservation des sols, de l’environnement, des ressources naturelles. La culture bio est vue comme une méthode d’agriculture durable, car elle n’emploie aucun produit chimique. Dans chaque pays du monde, les cultivateurs obéissent à des règlements exclusivement élaborés dans ce cadre.

Quant au café conventionnel, sa production ne respecte aucune norme de protection de la nature. Ici, les agriculteurs utilisent souvent des engrais chimiques et des pesticides. Substances qui peuvent facilement se retrouver dans les sachets de café sous forme de résidus. La culture non bio du café favorise la déforestation puisqu’elle nécessite un vaste espace exposé au soleil ardent. Il faut noter que ce mode agricole affecte négativement les produits vivriers, l’écosystème et accélère l’érosion des sols. D’ailleurs, le fait de pratiquer une monoculture du café sous soleil ardent détériore considérablement la qualité du café, son arôme et son goût. Bref, c’est une culture qui pollue l’environnement.

Les prix

Les deux produits ont des coûts complètement opposés. Le fait est qu’il existe une grande variété de café standard. La majorité des cafés est cultivée suivant le mode agricole à usage de pesticides et insecticides. La concurrence est réellement serrée entre les producteurs. Les prix sont alors assez bas sur le marché. Les revenus des producteurs de café conventionnel s’élèvent à près de 5,5 milliards de dollars sur les 70 milliards-bénéfices de la filière café dans le monde. Des chiffres qui représentent, selon l’Organisation internationale du café (OIC), moins de 10%. Le conventionnel ne nourrit pas bien les cultivateurs. Le café bio, lui, coûte généralement plus cher que le café standard. Il est vendu 25 à 40 fois plus cher que les matières premières. Ainsi, le niveau de vie de ses caféiculteurs est amélioré et le déficit de main-d’œuvre comblé.

Le café biologique a gagné en très peu de temps un public qui s’élargit sans cesse. Pourquoi ?

Le café biologique, un produit écologique de qualité supérieure

Le café biologique est scrupuleusement surveillé de sa plantation jusqu’à son stockage. Cette procédure n’est pas des plus aisée ; d’où le coût élevé. Néanmoins, vous avez la garantie que vous achetez un produit dépourvu de pesticides, d’organismes génétiquement modifiés ou de tout autre produit chimique. Il est certain qu’un aliment cultivé de façon biologique est plus sain et plus goûteux. Les caféiculteurs optent pour des stratégies de protection telles qu’un piège à scolyte.

Les méthodes utilisées sont moins agressives que celles de l’agriculture classique. Le café biologique n’expose les consommateurs à aucun risque d’intoxication par des résidus chimiques. En outre, les industries biologiques torréfient leur café avec des procédés artisanaux. Tous ces paramètres confèrent au bio une qualité indéniable. Il est un allié santé et bien-être non négligeable. Même si son prix est élevé, il ne dépasse jamais les normes des grandes marques.

Un allié de la nature

Nous vivons dans un monde où les gens prennent de plus en plus conscience du danger que représente la pollution de l’environnement. Choisir un café biologique est une manière de soutenir le mouvement et de respecter la nature. Les traitements par pesticides de synthèses influencent négativement le sol et l’atmosphère. Les engrais organiques sont bien meilleurs. L’agriculture biologique permet de laisser la nature assumer son rôle de fertilisant.

Les caféiculteurs se focalisent sur les ressources naturelles existantes pour faire germer le café. Ils se servent principalement de leurs connaissances environnementales. Avant que les substances chimiques ne soient créées, il existait bien des moyens de faire de la culture sans artifices. Les cultivateurs s’activent donc à entretenir les champs en tenant compte de la biodiversité. Le résultat est fabuleux. Les animaux et les arbres sont non seulement préservés, mais utiles. Aucune astuce naturelle n’est laissée de côté. Planter un citronnier est par exemple, un pesticide naturel. Des déchets organiques servent d’engrais naturel. Dame nature est au top de sa forme, l’air est plus pure et la planète plus viable.

Les bienfaits du café biologique sur la santé

Les médias donnent continuellement des mises en garde contre la consommation exagérée du café. Cependant, il ne faut pas voir cette boisson uniquement du mauvais œil, car il procure tout de même de nombreux bienfaits. Le café biologique le fait encore plus que les autres grâce à l’absence de pesticides et de substances chimiques. Tout d’abord, le café est une boisson riche en antioxydants. Ce sont des molécules qui protègent l’organisme des radicaux libres, des substances qui deviennent dangereuses lorsque le corps en produit plus qu’il n’en faut. La quantité d’antioxydants présente dans le café est supérieure à celle d’un fruit ou d’un légume. C’est donc un remède naturel contre plusieurs maladies et le vieillissement prématuré.

Ensuite, le café est un redoutable énergisant. Il vous donne de l’énergie quand vous êtes fatigué et stimule l’organisme. Il faut en consommer de préférence au petit-déjeuner ou après le repas de midi pour freiner l’endormissement et activer le cerveau. En plus, une tasse de café est un puissant antidépresseur, car il accélère la sécrétion de la dopamine, l’hormone du bonheur. Le café biologique est idéal pour les sportifs et toutes personnes pratiquant une activité sportive intense.

Il faut néanmoins faire attention à ne pas dépasser les dosages normaux au risque d’en subir les conséquences (insomnies, hypertension et problèmes cardiaques).

Les caractéristiques d’un café biologique

Avant qu’un café ne soit appelé café biologique, le producteur doit respecter des règles de productions appropriées. Celles-ci se basent fondamentalement sur la rigueur, le naturel et la bonne qualité. Lorsqu’un terrain est jugé peu viable, il doit rester au repos pendant un temps. Et, si les plantes ne sont pas solides, on les arrache. Afin de donner des fruits, le caféier doit obligatoirement être bien robuste. Les différentes techniques employées sont autorisées par l’International Federation Of Organic Agriculture Movements (IFOAM).

Pour avoir un café biologique de qualité, il est important de faire les récoltes, le stockage et l’exportation à la main. Cela permet de garder intacts les grains de café. Tout éventuel mélange avec des grains traités doit être évité. Toutes les étapes de la chaîne doivent être suivies avec minutie. Pour finir, les usines doivent veiller à ce que les machines et outils de torréfaction soient consacrés uniquement au café biologique. Sinon, il est impératif de les laver avant utilisation. Ce sont ces critères qui garantissent un café 100% bio aux clients.

Un commerce équitable

Le commerce du café biologique a pour avantage de créer de belles opportunités pour les caféiculteurs défavorisés. Les grands producteurs ne sont généralement pas intéressés par le marché du biologique. Ce sont les petits cultivateurs qui s’y adonnent souvent. En effet, les techniques naturelles et manuelles exigent peu d’investissements financiers. Lorsque la nature est respectée dans la fabrication, le commerce devient équitable.

En résumé, la culture du café biologique, outre ses nombreux avantages de consommation, aide les producteurs à avoir un niveau de vie stable. Il s’agit de ceux qui sont incapables de se procurer les machines agricoles et les produits d’entretien.

Les marques de café biologique reconnues dans le monde

Voici une liste de grandes marques de café réputées à l’international :

  • L’Or Espress
  • Lipto
  • Pure Lea
  • Van Houten
  • Voisin
  • Max Havelaar
  • Rainforest Alliance
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.