Planter du café

Le choix de la terre et de l’emplacement.

La difficulté de la culture de café en France réside dans le fait que nous n’avons pas le même climat qu’au Mexique (humide et chaud). Il faut donc le créer. Si vous êtes en extérieur, dans un jardin-potager par exemple, choisissez une terre humide et riche en matière organique. Pour garder l’humidité, vous pouvez creuser sur vingt centimètres de profondeur à l’endroit de votre culture et tapisser le fond du trou ainsi formé d’une fine couche de gravier. Rebouchez le trou en ajoutant du terreau à la terre pour commencer votre culture. Evitez les sols argileux. En effet si l’argile conserve l’eau, l’évaporation est plus rapide en cas de forte chaleur. Or le caféier a justement besoin de chaleur. Préférez les sols gras et sablonneux. Choisissez cependant un endroit ombragé. Le caféier a besoin d’une grande quantité de lumière et de chaleur mais il lui est nocif de recevoir la lumière du soleil de manière directe. Installez donc votre culture à l’ombre de conifères. Ces derniers ne consomment que peu d’eau et offrent l’avantage d’une protection contre les vents froids de l’hiver. Vous pouvez aussi opter pour d’autre arbres à ombrage dont la consommation d’eau est minime: le saule, l’érable ou le palmier.

Si vous préférez une culture d’intérieur, ce qui est conseillé lorsque votre caféier est jeune, comme en extérieur il faudra placer votre plant à l’abri des rayons du soleil mais le garder dans une terre humide et chaude. Disposez votre caféier devant une fenêtre , sous un voile ou derrière un voilage ou un léger rideau. Pour garder l’humidité, tapissez le fond de vos pots d’une couche de gravier et laissez une assiette en dessous des pots pour préserver l’eau qui serait en trop. Remplissez vos pots d’un mélange de sable ou de perlite (1/3) et de terreau “universel” ou “horticole pour plantes vertes”(2/3). Veillez à ce que ce mélange soit toujours humide. Le caféier, en tant que plante tropicale déteste les atmosphères sèches et affectionne la chaleur étouffante et humide.
Les trois conditions nécessaires à l’épanouissement d’un caféier sont donc l’humidité, la chaleur et la lumière (indirecte).

Planter un caféier

Pour planter votre caféier, deux méthodes existent: soit par germination d’une graine (appelée cerise), soit par bouturage.

Vous pouvez trouver des graines de caféier en magasin de jardinage. On les appelle “cerises”. Je vous conseille le coffea arabica. Faites tremper les graines 48 heures avant de les planter. Préparez pendant ce temps le pot de germination comme expliqué ci-dessus (une couche de gravier, le mélange sable/terreau). Le mieux est de faire germer vos plants dans un récipients rectangulaire de type litière pour chat. Plantez les cerises à environ quatre centimètres de profondeur et recouvrez de paille ou de foin. Humidifiez régulièrement. Le substrat doit être humide mais non détrempé. Préservez vos plants dans un endroit sombre et à une température entre 15 et 25 degrés, presque à l’étouffée. La germination peut durer jusqu’à deux mois.

Si vous disposez déjà d’un caféier, par des amis par exemple, vous pouvez en prélever une tige ou une racine (d’au moins 15 centimètres) pour la planter. On appelle cela le bouturage. C’est le mode de reproduction du caféier. Incisez votre bouture sur la longueur et saupoudrez-la d’hormones de bouturage (poudre blanche disponible en magasin de jardinage). Plantez-la dans le mélange sable/terreau décrit ci-dessus. Maintenez votre plant entre 15 et 25 degrés. Contrairement au graines qui doivent germer, vous pouvez placer les boutures dans un endroit lumineux.
Le semis se fait idéalement aux mois d’avril et mai en raison de la longue période de chaleur qui suit.
Pour transplanter vos plants d’un pot à l’autre, faites très attention aux racines qui sont extrêmement fragiles. Il est pourtant important de changer de pot au bout de cinq à six mois environ car les racines du caféier sont longues et s’enfoncent loin dans le sol.

Entretien

Veillez toujours à ce que votre caféier ne manque pas d’eau ni de chaleur. Arrosez le bien en été, lorsqu’il fait très chaud. Conservez le lit de gravier qui garantit une humidité permanente. En hiver, arrosez peu. L’arbre peut perdre alors quelques feuilles. Ce n’est pas grave. Faites le hiverner à 15 degrés minimum. Au printemps, lors des premières chaleurs, apportez lui un peu d’humus ou de terreau (l’humus étant préférable). Il pourra ainsi se régénérer. Le caféier peut atteindre dans les plantations une hauteur de dix mètres. Mais en appartement, si vous le taillez, il ne dépassera pas un mètre, d’autant plus que le climat français ne lui permet pas une aussi grande croissance.
En France, la plante peut être lente à fructifier car nous n’avons pas un climat adéquat. Certains caféiers mettent ainsi environ cinq à sept ans avant de fournir des fruits. Pour accélérer le processus, il vous faut “stresser” quelque peu votre caféier. Vous pouvez moins l’arroser, sans aller jusqu’à l’assécher vous risqueriez de le faire dépérir. Il est possible aussi de le tailler de manière serrée. Cela engendrera une réaction qui aboutira à une fructification sept mois environ après la floraison pour le coffea arabica.

La récolte

Un caféier adulte produit environ 2,5 kg de cerises par an. Ce qui vous donnera 400g de café torréfié, sachant qu’il vous faudra 9 g de café pour vous faire une tasse. Après la récolte de vos cerises, il faut en extraire les grains de café et les torréfier pour leur donner ce goût caractéristique. Pour cela, faites sécher vos cerises sur une claie ou un tamis. Lorsqu’elles sont brunes et sèches et qu’on peut entendre les graines à l’intérieur en les ballottant, vous pouvez les décortiquer. Il y a deux grains de café par cerise. Pour la torréfaction, vous aurez besoin d’une machine à torréfier. Ou bien, vous pouvez caraméliser vous-mêmes vos graines mais elles n’auront pas la même saveur que des graines torréfiées. Elles doivent obtenir une teinte brune.

Bonne dégustation!

[Total : 175    Moyenne : 3/5]

Check Also

Les différentes variétés de café

Le café est une boisson issue de graines d’un arbre appelé le caféier, de la …

14 comments

  1. Bonjour
    Je veux essayer au sud est de Maroc est ce que c est possible avec le climat sec que nous avons ?

    Cordialment

  2. J’ai trouvé dans le grenier une caisse de 25/30 kg de grains de café non torréfiés. Elle vient des USA dans les années 1950/1960. Pensez vous que ces graines peuvent encore germer? Elles sont en très bon état dans un sac en jute.
    Comment le vérifier?
    Le café serait il bon à boire?
    Y aurait il une valeur inestimable pour du café de plus de 60 ans?
    Merci
    Cordialement
    Xavier

    • Pourquoi pas essayer de faire germer et planter ce café, enfin le climat en France n’est pas trop adapté, les USA c’est assez vaste dans quel état ?

  3. j’ai des graines de café de Colombie avec la couche extérieure. Pour les planter dois je les décortiquer d’abord ?

  4. Salut,
    Question à vous les experts en la matière, es que je peux me lancer dans le production au sud de l’Algérie.

  5. Bonjour, serait il possible de faire pousser du café en Italie (emilie romagne) ? Merci

  6. J’aimerais cultiver du café dans mon pays d’origine la centrafrique qu’en pensez vous?
    Le climat est idéale pour le café.
    Combien de temps pour que cela soit fructifier?

  7. Bonjour;
    Je suis tunisien , j’ai des grains de café non torrifies , pensez vous si j’applique les règles qui vous avez dit , j’obtiens une résultat ? Tenez compte que la température chez nous en hiver pendant le jour allant de 10 à 18 degré et pendant la nuit de 5 à 10 merci.

  8. tefiniaina RAFIDIARISON

    bonjour a tous , j’habite à MADAGASCAR dans le haut plateau (capital Antananarivo), je souhaite de cultiver le café chez nous, est-ce quelque va m’expliquer les procédures ou étapes à suivre afin de réussir? mon question sont basés depuis la variété, germination et pépinière, la préparation du terrain, , l’engrais, la plantation, l’entretien ,…?(après combien d’année arrive à la première récolte), chaque pied produire combien de kg? . Merci pour votre aimable collaboration

  9. bonjour a tous , j’habite à MADAGASCAR dans le haut plateau (capital Antananarivo), je souhaite de cultiver le café chez nous, est-ce quelque va m’expliquer les procédures ou étapes à suivre afin de réussir? mon question sont basés depuis la variété, germination et pépinière, la préparation du terrain, , l’engrais, la plantation, l’entretien ,…?(après combien d’année arrive à la première récolte), chaque pied produire combien de kg? . Merci pour votre aimable collaboration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.